samedi 26 juillet 2008

Au marché chez les Yi...et le mystère du Dahuoba.







Des visages nouveaux





Me voici en pays "Yi". En témoigne ces photos d'un marché coloré.
Mais qu'est ce qu'un Yi ? Je l'avoue sans peine, avant de me confronter à ces visages, ces vêtements colorés, ces coiffures et ces odeurs nouvelles au marché, je ne m'étais jamais demandé ce qu'était un Yi. C'est une des minorités chinoises qui est ici majoritaire, paradoxe. Et dont la langue appartient à la branche tibéto-birmane, dont la religion est matinée de chamanisme et la culture vivace.
Voila une approche simpliste de ce peuple chez qui j'ai "atterri" hier.
Et depuis mon arrivée, un mystère pointe cependant, le "dahuoba".

Dans la rue, les gens visiblement intrigués de ma présence se cachent le visage dans les mains et rient comme des enfants, m'interpellent, ou me pointent du doigt, et surtout me demandent la raison de ma venue.
"Tu es là pour le "dahuoba"?"......le quoi ?
Je comprenais finalement que commence ce soir (dans une heure maintenant), la plus grande célébrité de l'année "le festival des torches" où pendant cinq nuits les Yi font bruler des torches, dansent autour de grands feux et chantent, sacrifient des bêtes, le tout pour effrayer les démons m'ont-ils expliqué...
La suite après les festivités....

Quand au marché : Vous prendriez bien un petit pied de cochon?
Ou quelques larves, elles gigotent encore, voyez comme elles sont vigoureuses!
Du piment ? (que serait le Sichuan sans piment ?)
Allez, sinon on vous vend un beau gros canard pour pas cher...

"heu..je vais prendre un petit pain au sucre..."

2 commentaires:

anne-marie a dit…

Bonjour Clara,

J'ai hâte que tu nous raconte cette fête des torches....
Je verrais bien tes photos illustrant un guide culinaire pour des amateurs de "plats exotiques" !

bonne fin de journée

Cédric a dit…

Ca me rapelle les marchés du Guizhou, et le piment du Sichuan, ah ce délice !