lundi 7 juin 2010

Petite sélection de critiques en provenance du site de Gaia, aux lecteurs de se faire, et me donner (!), leur avis

Libération « De Pékin, où on “vit la dictature du capitalisme en même temps que celle du communisme”, au Tibet des monastères, “où le sang a coulé et où la porte d'accoutumée ouverte est désormais gardée close au reste du monde par une escorte de policiers”, les personnes rencontrées sur ce chemin improvisé semblent aussi mystérieuses qu'improbables à l'œil occidental : le moine de Labrang “resplendissant d'un calme souverain”, la famille ouigour et son sens de l'hospitalité, la rudesse de l'accueil tibétain et, surtout, la certitude de vouloir connaître l'autre déroutent et rassurent à la manière des rares conducteurs croisés qui s'arrêtent pour jeter “dans l'air glacé des poignées de petits papiers multicolores qui se répandent en un nuage coloré” et repartent aussitôt. »

L'est-éclair « Clara n'élude pas la question politique. Pas de réponses préconçues, des interrogations avant tout. Les portraits sont si chaleureux qu'on a l'impression de partager les instants privilégiés. »

Le matricule des anges « Devant cette Chine protéiforme, "où l'impermanent côtoie le changement fulgurant", Clara Arnaud s'interroge, s'émerveille ou s'agace, dans une langue précise, révélant son souci d'être au plus près de ce qu'elle décrit, paysages, hommes, lumières, sentiments. Durant ce parcours initiatique, elle côtoie la solitude et l'angoisse autant que l'enthousiasme, et c'est dans une métaphore qu'elle nous offre sa définition du voyage, au cœur de ce texte qui est, également, un bel autoportrait : "Avant de vous révéler ses secrets, la route vous encrasse, vous ôte du corps cette pellicule de propreté, dilue dans la saleté la contenance des quotidiens." »

Les affiches – Le Moniteur « Un texte superbe, au diapason d'une experience inoubliable. »

Page des libraires « Le périple dans la Chine du Grand Ouest de la jeune Clara Arnaud (Sur les chemins de Chine, Gaïa) risquerait fort de marquer les débuts en littérature de voyage (ou littérature tout court) d'un auteur très prometteur. Elle nous entraîne, aux côtés de ses deux chevaux de bât, dans le pays ouïghour, sur les hauts plateaux tibétains, à la rencontre de l'attachante population d'un pays complexe ; son sens de la description et sa finesse d'analyse introspective laissent pantois. Elle nous conduit avec passion sur les chemins sinueux et boueux d'une Chine rurale, bien éloignée des clichés des masses médiatiques, politiques et touristiques. »

491 « Dans la lignée des voyageurs voyageurs, Clara Arnaud nous livre un récit superbement écrit et d'une grande humanité. »

Cavalière « Une expérience hors du commun. »

La Liberté « C'est dans la foulée d'une Ella Maillart que Clara Arnaud a pénétré les profondeurs du pays pour en parcourir l'Ouest à cheval, sac au dos. Ce qui donne un récit factuel, dépouillé, loin de tout romantisme. […] Le style est élégant tant la langue, ici, vient combler parfois la très grande solitude d'une Française en Chine. »

5 commentaires:

Jacques de Rostolan a dit…

J’ai eu le grand plaisir de rencontrer Clara au Zango, Café de l’Aventure, et d’être un des premiers à obtenir son livre qu’elle y présentait.
Sa lecture en est un enchantement et avec les yeux et le cœur grand ouvert elle vous fait connaître l’immense Chine et ses habitants mais surtout de faire connaissance avec Clara, elle même, ce qui n’est pas le moindre privilège !

paspourdesprunes a dit…

Bonjour Clara,

Je découvre votre blog et l'existence de votre livre. Tout cela me paraît intéressant et je pense que les visiteurs de Paspourdesprunes.com pourraient aussi être intéressés.

Aceppteriez vous que je publie des extraits de votre blog (en vous informant bien sûr...) ?

Et si vous souhaitez que votre livre y soit présent, n'hésitez pas à faire envoyer un témoignage par quelqu'un qui l'a bien aimé. Je le publierai avec plaisir,

Bien cordialement et j'espère à bientôt,

Julie Deffontaines
julie@paspourdesprunes.com

Tiphanya a dit…

J'ai terminé hier ton récit et je viens d'en écrire la critique pour mon blog. Pour l'illustrer je me suis servie de photos présentes ici. J'espère que ça ne pose pas de problème.

Tiphanya a dit…

Oups j'ai fait une erreur de lien, pour trouver l'article.

Sonia F. Chaoui a dit…

Clara,
Un grand merci pour avoir si bien partagé votre aventure avec les lyonnais de Raconte-moi la Terre ce 15 septembre 2010.
J'aurais aimé que vos paroles ne cessent jamais... du coup, je vais vous lire maintenant. ;o)
Merci encore.
Je vous souhaite une belle continuation ensoleillée et fleurie.